L'HYGI├łNE

vendredi 14 février 2020

Qui d'entre nous n'a pas eu cette maman qui rappelait de bien se laver, partout, lors du bain, de la douche ? Lequel, laquelle peut oublier les recommandations de se laver les mains avant de venir manger ? L'HYGIÈNE, même minimale, est un vecteur de santé.

Jésus est devant un sourd muet : "Des gens lui amènent un sourd qui avait aussi de la difficulté à parler, et supplient Jésus de poser la main sur lui." La suite, ce sera la guérison mais avec des procédés qui laisseraient pantois bien des gens du secteur de la santé : "Jésus l’emmena à l’écart, loin de la foule, lui mit les doigts dans les oreilles, et, avec sa salive, lui toucha la langue." Et la parole OUVRE-TOI terminera la guérison. Le nouvel entendant, il sait parler maintenant et : "Alors Jésus leur ordonna de n’en rien dire à personne ; mais plus il leur donnait cet ordre, plus ceux-ci le proclamaient." Oui, vraiment, comment ne pas le dire ? comment ne pas proclamer ma joie ?

Dans ma vie, je suis parfois sourdE aux bonnes paroles venant de Dieu, de mes amiEs, elles me sont des guides, des orientations. Je manque de mots, de salive pour dire un merci, un sentiment d'encouragement, de félicitations, et de redressement même… Jésus vient me guérir, moi, aujourd'hui. Il me fait entendre et dire sa Parole.

(Lire le texte en Mc 7, 31-37 ou aller à https://www.aelf.org, 14 février 2020)



fin article - 64 affichages depuis le 14 Feb 2020