MES PAROLES et MOI

jeudi 16 mai 2019

On se retrouve toujours dans ce qu'on dit en ce sens que mes PAROLES, C'EST MOI. Un homme, une femme aimable n'auront que des paroles de tendresse, de bonté ; une personne qui vit dans la mauvaise humeur ne sera guère amène dans ses dires.

Jésus rappelle à ses disciples, à ses amis qui ont partagé le repas de la Cène, à ceux à qui il a lavé les pieds : "un serviteur n’est pas plus grand que son maître, ni un envoyé plus grand que celui qui l’envoie. Sachant cela, heureux êtes-vous, si vous le faites." C'est plus la 2e phrase qui nous gêne… on trouvera la joie dans le service, même le plus bas ! Et Jésus termine son discours par : "si quelqu’un reçoit celui que j’envoie, il me reçoit moi-même ; et celui qui me reçoit, reçoit Celui qui m’a envoyé." Non seulement on accueille Jésus dans des gestes qu'il a posés et que l'on reproduit mais on le reçoit aussi dans les paroles qui donnent vie, espoir, qui soutiennent, qui consolent. C'est là ma façon de dire ma foi, de dire que j'ai foi en la Parole, de dire que je veux vivre avec lui, Jésus, comme lui. "Je vous dis ces choses dès maintenant ainsi, lorsqu’elles arriveront, vous croirez que moi, JE SUIS".

Quand je serai capable de passer de la parole aux actes, je saurai que Jésus, que son Évangile sont vraiment devenus moi. Ses paroles deviendront mes paroles, ses gestes seront mes gestes.

(Lire le texte en Jn 13, 16-20 ou aller à https://www.aelf.org, 16 mai 2019)





fin article - 557 affichages depuis le 16 May 2019