TU NE ME CONNAIS PAS

vendredi 3 mai 2019

On peut parfois ne pas reconnaître une personne que nous n'avons vue que rarement, très rarement. Mais si c'est unE amiE avec qui nous pratiquons un sport, avec qui nous allons au cinéma ou avec qui nous partageons de bons repas, alors là, on se demande ce qui nous arrive.

Jésus vient de dire : "Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie ; personne ne va vers le Père sans passer par moi. Puisque vous me connaissez, vous connaîtrez aussi mon Père." Philippe ose demander : "Seigneur, montre-nous le Père ; cela nous suffit." Mais l'éducation c'est l'art de répéter, alors Jésus reprend : "Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même ; le Père qui demeure en moi fait ses propres œuvres. Croyez-moi : je suis dans le Père, et le Père est en moi." Toute cette longue dissertation théologique de l'intime relation filiale se résume en fait en ceci que Jésus reproche à Philippe et à moi, et à toi, et à nous : "Il y a si longtemps que je suis avec vous, et TU NE ME CONNAIS PAS." Cet échange se termine cependant par une promesse pour ceux et celles qui vivent très uniEs à Jésus : "tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai."

C'est cette foi en sa Parole qui me fait prier en ce moment, et plus tard, et continuellement, car je le CONNAIS.

(Lire le texte en Jn 14, 6-14 ou aller à https://www.aelf.org, 3 mai 2019)



fin article - 310 affichages depuis le 3 May 2019