À BANNIR : RANCOEUR, COLÈRE

vendredi 15 mars 2019

Malgré toute notre bonne volonté, malgré toute notre bonhomie habituelle, malgré nos bonnes résolutions, il nous arrive encore de perdre patience. Notre nature humaine de chef dominateur revient vite au galop et nous fait parfois oublier les bonnes manières.

Jésus le sait et il nous le rappelle aujourd'hui en nous apprenant à être miséricordieux… comme le Père, son Père, notre Père. "Tout homme qui se met en colère contre son frère devra passer en jugement. Si quelqu’un insulte son frère, il devra passer devant le tribunal". On croirait que cela suffit à nous ranger dans la ligne de la bonne conduite mais Jésus ajoute : "Si quelqu’un le traite de fou, il sera passible de la géhenne de feu." Tout est fonction de pardon, de bonne entente, de bonté, de bonnes relations. Les chicanes, les invectives, les condamnations, les mauvaises paroles ne peuvent entrer dans la vie de celui, celle qui veut suivre Jésus : "Lorsque tu vas présenter ton offrande à l’autel, si, là, tu te souviens que ton frère a quelque chose contre toi, laisse ton offrande, là, devant l’autel, va d’abord te réconcilier avec ton frère, et ensuite viens présenter ton offrande." Tout est complet. Devant Jésus, devant le Père, devant l'Esprit, c'est Paix et Charité ! C'est bonté, amour, sourire, pardon. 

Comme j'ai encore besoin de travailler cela dans ma vie !!! Comme je dois encore me tourner vers cette Lumière qui viendra éclairer mon cœur !!! Comme j'ai besoin de chanter encore et encore… Cœur Sacré de Jésus, changez mon cœur avec le vôtre…

(Lire le texte en Mt 5, 20-26 ou aller à https://www.aelf.org, 15 mars 2019)





fin article - 134 affichages depuis le 15 Mar 2019