LA VÉRITÉ

jeudi 21 février 2019

Depuis notre enfance nos parents nous ont appris à dire la vérité, à respecter la vérité et à la rechercher lorsque cela est nécessaire. Les histoires du "petit doigt de maman" qui lui apprend tout ont fait place à des questionnements, des lectures, des recherches.

Jésus marche avec ses disciples. À brûle-pourpoint il leur demande : "Au dire des gens, qui suis-je ?" Selon leur milieu, leurs rencontres, leur foi probablement, les disciples parlent de Jean-Baptiste, d'Élie ou de l'un des prophètes. Ils apprennent à connaître Jésus dans sa vérité. Aussi la question suivante est : "Et vous, que dites-vous ? Pour vous, qui suis-je ?" Pierre y va carrément : "Tu es le Christ. “ Et Pierre et les autres savent ce que ce titre signifie depuis longtemps. Jésus le comprend et il va tenter de montrer ce que ce sera vraiment pour lui : "il fallait que le Fils de l’homme souffre beaucoup, qu’il soit rejeté par les anciens, les grands prêtres et les scribes, qu’il soit tué, et que, trois jours après, il ressuscite." Pour tous, pour Pierre c'est une indigestion de vérités, une trop grande ouverture à la Vérité toute entière. Il proteste, il dit que cela n'arrivera pas et Jésus lui demande de se retirer, car il agit comme Satan.

La vérité, elle doit être approchée, connue, acceptée, vécue. La vérité de ma foi en Jésus doit aussi être approchée, connue, acceptée, vécue. C'est cela que je prie aujourd'hui… Qui est Jésus ? il est la Voie, la Vérité, la Vie.

(Lire le texte en Mc 8, 27-33 ou aller à https://www.aelf.org, 21 février 2019)





fin article - 411 affichages depuis le 21 Feb 2019