LES PERSÉCUTIONS

mercredi 28 novembre 2018

On a parfois l'impression que ces persécutions, dont parle Jésus, n'étaient qu'une prédiction des souffrances qu'ont subies les nouvelles chrétientés après la mort de Jésus. Et aujourd'hui ?

Elles existent encore et il faut aller dans les pays du Moyen-Orient ou de l'Asie pour le vérifier. Je connais certains endroits où les Gouvernants s'opposent farouchement à la religion définie par la Constitution nationale. Nous, nous voulons la neutralité !!! Est-ce là un progrès ? Dans tout ce bouleversement social annoncé par Jésus, je retiens cependant que lui, il sera toujours là : "C’est moi qui vous donnerai un langage et une sagesse à laquelle tous vos adversaires ne pourront ni résister ni s’opposer." Ces persécutions seront même familiales et les personnes nous détesteront : "Vous serez détestés de tous, à cause de mon nom." Sûrement que nous ne sommes pas à ce point détestés mais nous posons question par notre comportement de croyantE… nos visites à l'église du quartier, notre participation aux offices, aux organisations religieuses, tout cela interroge nos voisinEs.

Aujourd'hui, je demande d'avoir toujours la force de témoigner de Jésus dans ma vie et de continuer à vivre en personne religieuse, fidèle, croyante tous les jours, dans toutes les situations.

(Lire le texte en Lc 21, 12-19 ou aller à https://www.aelf.org, 28 novembre 2018)




fin article - 431 affichages depuis le 28 Nov 2018