RENDEZ À CÉSAR

mardi 5 juin 2018

La péricope évangélique de ce jour est bien connue et utilisée souvent dans nos vies ; on nous la rappelle quand il s'agit de faire des choix difficiles… quand on tergiverse, quand on est devant un dilemme.

Jésus se fait demander s'il faut ou non payer l'impôt à César : "Est-il permis, oui ou non, de payer l’impôt à César, l’empereur ? Devons-nous payer, oui ou non ?" Et cela arrive après des flatteries hypocrites : "Maître, nous le savons : tu es toujours vrai ; tu ne te laisses influencer par personne, car ce n’est pas selon l’apparence que tu considères les gens, mais tu enseignes le chemin de Dieu selon la vérité." Jésus ne se laisse pas prendre à ces basses louanges et face à une pièce de monnaie, il demande : "Ce qui est à César, RENDEZ-LE À CÉSAR, et à Dieu ce qui est à Dieu." Notre vie est ainsi, je dirais entre le plus, le moins, entre le Dieu et Satan, entre le bien et le meilleur… quoi faire alors ? C'est clair, il faut toujours aller vers le bien, le plus, vers ce qui favorise le Royaume de Dieu.

Ma vie de chaque jour m'amène souvent à des choix ; quand je ne sais plus comment les opérer, quand je me sens pris au piège, Jésus me conseille, Jésus me montre le chemin.

(Lire le texte en Mc 12, 13-17 ou aller à https://www.aelf.org, 5 juin 2018)



fin article - 804 affichages depuis le 5 Jun 2018