À LA MANIÈRE D'UN ENFANT

samedi 26 mai 2018

À la toute veille de la fête de la Sainte Trinité, Jésus vient nous rappeler la simplicité qu'il faut avoir pour le rencontrer.

"Des gens présentaient à Jésus des enfants pour qu’il pose la main sur eux ; mais les disciples les écartèrent vivement". C'est là un geste qui se continue à Rome et ailleurs aussi quand on veut recommander son enfant, son petiot à une personne importante, à un-e ami-e. Confier son enfant à un autre, c'est aussi l'honorer de notre confiance. Mais, à l'époque de Jésus, l'enfant est si peu considéré… c'est bien différent de nos jours !!! les disciples les renvoient. Jésus dit alors : "Laissez les enfants venir à moi, ne les empêchez pas, car le royaume de Dieu est à ceux qui leur ressemblent." Ressembler à un enfant pour accueillir Jésus dans sa vie ! "À LA MANIÈRE D'UN ENFANT". Je revois les gestes des jeunes enfants, leurs attitudes devant l'inconnu-e. Si les parents sourient à cette personne, ils iront les bras tendus vers celle-ci, s'ils sont peureux, l'enfant entourera les bras, les jambes de qui le porte.

Seigneur, donne-moi un cœur d'enfant ; accorde-moi la simplicité de l'enfant qui voit ton Père en tout ce que tu entreprends avec moi.

(Lire le texte en Mc 10, 13-16 ou aller à http://www.aelf.org, 26 mai 2018)





fin article - 864 affichages depuis le 26 May 2018