LA JOIE PARFAITE

dimanche 6 mai 2018

Ce long discours, je l'entends mais je suis aussi triste, car on sait qu'il s'en ira, ce Jésus Seigneur qui a vécu si longtemps parmi nous.

Tout commence par l'amour : "Demeurez dans mon amour. Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour," Aimer ! ce serait naturel chez la personne humaine, alors pourquoi Jésus insiste-t-il sur ce commandement ? Lui il l'aime son Père et il ne gêne pas pour nous le dire : "comme moi, j’ai gardé les commandements de mon Père, et je demeure dans son amour." Aimer Jésus, c'est vivre en respectant les commandements de son Père. Voilà la JOIE PARFAITE ! Hier, dans la réunion de 50e anniversaire où j'étais invité, les anciens élèves, les anciens professeurs, les anciens directeurs échangeaient la joie des retrouvailles… une joie bruyante, pleine de "selfies", d'embrassades… "Je vous ai dit cela pour que ma joie soit en vous, et que votre joie SOIT PARFAITE." Puis vient ce que nous avons lu durant cette dernière semaine, le commandement du "Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés". En bon pédagogue, Jésus reprend aussi le thème de dimanche dernier : "c’est moi qui vous ai choisis et établis afin que vous alliez, que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure." Et cela veut dire de se laisser émonder, tailler, enter…

En ce dimanche qui précède l'Ascension du Seigneur, je me glisse dans l'opération d'amour, de joie que me présente Jésus ; après tout, il sait comment faire lui !

(Lire le texte en Jn 15, 9-17 ou aller à http://www.aelf.org, 6e dimanche de Pâques, B, 6 mai 2018)



fin article - 845 affichages depuis le 6 May 2018