NOUS PRÉFÉRONS VOUS AVERTIR

vendredi 1er décembre 2017

Cet avertissement, on le lit sur nos écrans de TV quand un film comporte des scènes qui peuvent offenser des téléspectateurs. Je pense qu'on aurait dû mettre cet avis avant la lecture d'aujourd'hui, tirée du livre de Daniel, le prophète.

En effet Daniel a une vision d'un bestiaire. Quatre bêtes, toutes différentes les unes des autres et qui devront s'incliner devant la dernière : "Quatre bêtes énormes sortirent de la mer, chacune différente des autres." Il y avait un aigle à qui les ailes seront arrachées, un ours qui venait d'attaquer et de tuer, une panthère à 4 têtes et plus tard, : "je vis une quatrième bête, terrible, effrayante, extraordinairement puissante ; elle avait des dents de fer énormes ; elle dévorait, déchiquetait et piétinait tout ce qui restait. Elle était différente des trois autres bêtes, et elle avait dix cornes." Et une corne portera des yeux et une bouche. Toute cette animalerie sera devant le trône du vieillard : "des trônes furent disposés, et un Vieillard prit place ; son habit était blanc comme la neige, et les cheveux de sa tête, comme de la laine immaculée ; son trône était fait de flammes de feu, avec des roues de feu ardent." Toutes ces bêtes et la corne, en particulier, verront apparaître une autre personne :  "je voyais venir, avec les nuées du ciel, comme un Fils d’homme ; il parvint jusqu’au Vieillard, et on le fit avancer devant lui. Et il lui fut donné domination, gloire et royauté."

Devant cette vision, j'ai peur mais je continue de regarder car ce Fils d'homme c'est Jésus, celui qui est venu sur terre, comme nous, avec nous. Ma peur se change en confiance, délaissant les bêtes féroces pour me jeter dans les bras de tendresse de ce Fils d'homme.

(Lire le texte en Dn 7, 2-14 ou aller à http://www.aelf.org, 1er décembre 2017)



fin article - 1070 affichages depuis le 1 Dec 2017