FRUITS ET FEUILLES

mercredi 9 novembre 2016

La fête de la Basilique du Latran, la cathédrale du Pape, évêque de Rome, nous fait revivre une description de nature luxuriante. On se croirait dans un film tourné dans la jungle. L'Église est cette source, cette nature qui veille sur ses fidèles.

À la toute fin de la lecture on y lit : "LES FRUITS seront une nourriture, et les FEUILLES un remède." Une belle invitation à profiter de la nature environnante, à en prendre soin, comme le disait François dans l'Encyclique 'Laudato Si'. Une manière de nous rappeler que nous sommes des dépositaires de cette terre si variée où les FRUITS sont nourriture, où les FEUILLES sont remèdes. Que l'on pense seulement à toute la médecine des plantes, savoir oublié pour favoriser les compagnies pharmaceutiques ! Auparavant la lecture nous avait montré la source, l'eau : "cette eau assainit tout ce qu’elle pénètre,
et la vie apparaît en tout lieu où arrive le torrent.
" Une eau qui apporte la vie, qui purifie. Et on pense aux eaux thermales… et à l'eau du Baptême qui replace la Vie de Dieu en nous. Ce qui m'étonne aussi dans cette lecture c'est la rapidité de la récolte : "Chaque mois ils porteront des fruits nouveaux, car cette eau vient du sanctuaire." Avec Dieu, dans ma vie, je porerai de nouveaux fruits, chaque jour…

Je me plonge dans ce jardin plein de FRUITS et de FEUILLES, un jardin bien arrosé qui fait produire tant et tant de bonnes frondaisons avec une eau qui rassasie, qui assainit.

(Lire le texte en Éz 47, 1-2.8-9.12 ou aller à http://www.aelf.org/office-messe, 9 novembre 2016)



fin article - 1497 affichages depuis le 9 Nov 2016