DANS LA MAIN DE DIEU

mercredi 2 novembre 2016

Hier nous étions au ciel, avec les bienheureux qui voient Dieu ; ce jour est tourné vers ceux et celles qui ont vécu avec nous, qui ont partagé notre vie et ses aléas, qui ont aimé et souri, parfois souffert et qui sont morts. "La vie des justes est DANS LA MAIN DE DIEU".

Dieu est là pour nous, avec nous. Il nous a donné sa vie par le souffle de son Esprit depuis le jardin de la Genèse. Cette vie insufflée se transformait en espoir : "par leur espérance ils avaient déjà l'immortalité."

Mais depuis la création de l'homme et de la femme, il y a le travail de domestication de la terre, de l'habitat ; il y a la souffrance, il y a la mort. Tout cela est bien peu face à l'éternité qui nous attend tous et toutes. "Ce qu'ils ont eu à souffrir était peu de chose auprès du bonheur dont ils seront comblés". Mais la mort est une séparation, on doit laisser des ami-e-s, des familles, des travaux… et "comme un sacrifice offert sans réserve", il faut faire le grand passage. Dire cela quand on est bien vivant-e, c'est facile mais quand on doit franchir le pas… Alors avec ceux et celles qui nous ont quitté-e-s, je garde le lien de l'amour, je tiens bien ferme le long cordon de la fidélité de Dieu, de son pardon, de sa miséricorde, car je sais que "ceux qui sont fidèles resteront avec lui dans son amour".

(Lire le texte en Sg 2,23 ; 3,1-6.9 ou aller à http://www.aelf.org/office-messe, 2 novembre 2016)



fin article - 1353 affichages depuis le 2 Nov 2016