PRIÈRE INCESSANTE

dimanche 16 octobre 2016

Dans deux lectures de ce dimanche, l'Église relate des anecdotes de PRIÈRE INCESSANTE. Il y a d'abord le combat d'Israël conduit par Josué contre les Amalécites, puis ce sera cette veuve qui ne cesse d'importuner le juge. Des exemples de prière continuelle, sans relâche.

On se fatigue de tout, même de la prière ! C'est que nous sommes aussi fait-e-s en chair et le corps commande parfois à notre esprit. Mais Dieu exige de nous, dans la prière, une présence continue, sans relâche comme on le voit dans l'épisode de la guerre contre les Amalécites : "Quand Moïse tenait la main levée, Israël était le plus fort. Quand il la laissait retomber, Amalec était le plus fort." Devant ce corps qui faiblit, on emploie un subterfuge : "Aaron et Hour lui soutenaient les mains, l’un d’un côté, l’autre de l’autre. Ainsi les mains de Moïse restèrent fermes." Dans l'évangile c'est la veuve qui vient et revient et re-revient pour réveiller le juge qui abandonne : "Même si je ne crains pas Dieu et ne respecte personne, comme cette veuve commence à m’ennuyer, je vais lui rendre justice pour qu’elle ne vienne plus sans cesse m’assommer."

Je prie. Fort-e de cette parole de Jésus, je suis confiant-e que le Père m'écoute par son Fils…"Les fait-il attendre ?" lit-on dans la Parole de Dieu. Pourquoi ne pas me faire un petit coin de prière chez moi qui me rappelle de toujours prier ?

(Lire les textes en Ex 17, 8-13 ; évangile en Lc 18, 1-8 ou aller à http://www.aelf.org/office-messe, 29e dimanche C, 16 octobre 2016)





fin article - 1546 affichages depuis le 16 Oct 2016