ENVOIE-MOI

samedi 9 juillet 2016

Quand on travaille avec des jeunes dans les écoles, surtout au primaire, les bénévoles sont foison ! À peine a-t-on énoncé un projet que des bras se lèvent pour le réaliser, ou si c'est une question, pour donner la réponse. Voilà ce qui est illustré dans la lecture de ce jour.

On revient avec le prophète Isaïe. Il a une vision terrifiante pour un fidèle de l'époque mais qui, pour nous, semble sortie des studios d'Hollywood : "…je vis le Seigneur qui siégeait sur un trône très élevé ; les pans de son manteau remplissaient le Temple." Puis viennent les autres effets sonores, visuels jusqu'à cette phrase que nous répétons à l'eucharistie : "Saint ! Saint ! Saint, le Seigneur de l’univers ! Toute la terre est remplie de sa gloire." Le prophète se sent indigne de cette vision, il se sait impur mais Dieu envoie son ange pour le purifier avec un charbon ardent. Dieu a une mission à confier : "Qui enverrai-je ? qui sera notre messager ?" Spontanéité de la réponse du prophète, comme chez les jeunes ! : "ME VOICI : ENVOIE-MOI !"

Me faut-il à moi aussi des visions extraordinaires, des effets sonores et visuels ? Je prie en reconnaissant que le Dieu SAINT, trois fois SAINT est là avec moi, il m'accompagne, il marche avec moi, il m'a donné sa miséricorde, il a besoin de mes bras.

(Lire le texte en Is 6, 1-8 ou aller à http://aelf.org/office-messe, 9 juillet 2016)



fin article - 1744 affichages depuis le 9 Jul 2016