COEUR PARTAGÉ

mercredi 6 juillet 2016

 

Le peuple d'Israël vit bien étrangement, plus Dieu le comble, plus il se sert de ces bienfaits pour multiplier ses éloignements du vrai Dieu.

C'est là le message d'Osée en ce jour. Le peuple, "Son CŒUR est PARTAGÉ ; maintenant il va expier". Dieu a fait prospérer le peuple comme les cultures, il s'enfle la tête jusqu'à penser que même un roi donné par Dieu ne lui serait d'aucune utilité : "Et si nous avions un roi, que pourrait-il faire pour nous ?" Alors Dieu, plein de miséricorde ajoute : "Il est temps de chercher le Seigneur, jusqu’à ce qu’il vienne répandre sur vous une pluie de justice."

Notre vie peut parfois ressembler à cela ! On devient gros comme la grenouille de la fable pour ressembler à un petit dieu, délaissant le vrai Dieu. On compte sur soi, sur ses dons (fournis par Dieu), sur ses talents (développés avec l'aide de Dieu) sur sa santé, son corps en forme, etc. On prospère en tout, partout ! sauf dans la recherche de Dieu… Notre CŒUR est PARTAGÉ.

Ma prière, en cette chaude journée, c'est d'accueillir le Seigneur qui vient me redonner sa justice, sa miséricorde. Que mon cœur soit tout entier pour lui.

(Lire le texte en Os , 1-3.7-8.12 ou aller à http://aelf.org/office-messe, 6 juillet 2016)



fin article - 1546 affichages depuis le 6 Jul 2016