OBÉISSANCE À LA PAROLE

lundi 18 janvier 2016

Durant quelques jours, nous suivrons Saül, le choisi de Dieu, le consacré, le Roi. Il revient d'une victoire sur les Amalécites : "fais-leur la guerre jusqu’à l’extermination."

Il faut gagner du terrain, il faut établir la Terre promise, il faut la conquérir, mais pas à n'importe quel prix. Il faut aussi respecter les demandes, les exigences de Dieu. Ses demandes, ses exigences sont "l’obéissance vaut mieux que le sacrifice". Saül a conquis les Amalécites, il devait tout exterminer mais "Dans le butin, le peuple a choisi le meilleur de ce qui était voué à l’anathème, petit et gros bétail, pour l’offrir en sacrifice au Seigneur ton Dieu, à Guilgal". Saül recevra une grande punition : "Parce que tu as rejeté la parole du Seigneur, lui aussi t’a rejeté : tu ne seras plus roi !"

Toute une punition pour une personne qui voulait bien faire. Dieu a une seule parole ! Ma méditation se portera sur cette parole qui doit diriger ma vie… j'en prends, j'en laisse ; je dis oui à ses exigences et je pose des mais, des si, des ça dépend de… Aujourd'hui, j'essaie d'accepter la Parole telle quelle.

(Lire le texte en 1 S 15, 16-23 ou aller à http://www.prionseneglise.fr/Les-textes-du-jour/Lecture, 18 janvier 2016)



fin article - 1268 affichages depuis le 18 Jan 2016