SE D√ČTOURNER

vendredi 27 février 2015

C'est la fin du mois de février ! Un mois bien froid ! Heureusement il débouche sur le mois du printemps, sur une semaine de relâche pour les écoliers. Quant à nous, chrétiens et catholiques, le carême termine sa 1ère semaine avec les paroles d'Ézékiel… il faut se détourner. Pas moins de 6 fois on retrouvera ce mot dans la lecture d'aujourd'hui.

Se détourner de sa conduite, se détourner de ses péchés, malheur à celui qui se détourne de la justice pour faire le mal (2 fois), se détourner de sa méchanceté, se détourner de ses crimes. Et cela nous convient ? J'ai aussi besoin de me détourner, de virer de bord, de prendre un nouveau chemin ?

Examinons notre conduite ! Les inconduites, les péchés, les injustices, les méchancetés, les crimes, on en trouve dans notre vie quotidienne. Bien que cela semble pénible, difficile, la suite de la correction doit nous motiver : "C’est certain, il vivra, il ne mourra pas."

Que ce soit pour moi l'occasion de prier pour nettoyer ma vie, pour bien l'orienter, pour faire un bon virage plein d'espérance, plein de salut, plein de miséricorde divine.

(Lire le texte en Éz 18, 21-28 ou aller à http://www.aelf.org/office-messe, 27 février 2015)



fin article - 2125 affichages depuis le 27 Feb 2015