UNE IMAGE

dimanche 2 novembre 2014

Parler de la mort ! On a beaucoup de livres qui nous indiquent comment aborder la mort, comment en parler et aussi comment vivre après la mort d'un être aimé. Et c'est important, comme on dit, de "faire son deuil".

Mais où est donc passée notre espérance ? J'oserais dire, "avons-nous encore la foi ?" L'autre jour je parlais à des jeunes qui se préparent au 1er pardon sur la Vie que Dieu nous avait donnée et qu'il nous donnait, encore aujourd'hui. Dans le récit de la Création, ils reprenaient en chœur, après "Et Dieu vit que cela était bon": Ça c'était bon ! Mais après la venue de l'homme et de la femme, faits à son image et ressemblance on faisait répondre : Ça c'était TRÈS bon ! Ils le disaient avec force.

Cette célébration dominicale est centrée sur les défunts, sur ceux et celles qui ont vécu leur vie comme UNE IMAGE de la vie de Dieu : "Dieu a créé l'homme pour une existence impérissable, il a fait de lui une image de ce qu'il est en lui-même." C'est là notre foi que nus proclamons aussi dans le credo… Je crois en la résurrection de la chair, à la vie éternelle. Mais nos actes suivent-ils nos paroles ? Comme on dit… nos bottines suivent-elles nos babines ? Jésus nous le dit dans l'Évangile : "…celui qui écoute ma parole et croit au Père qui m'a envoyé, celui-là obtient la vie éternelle." Ça c'est TRÈS bon !

En ce jour, je pense à tous ceux et celles qui ont fait vivre leur IMAGE de Dieu dans nos vies, dans ma vie et qui sont allés retrouver Dieu. Je leur confie ma vie actuelle.

(Lire les textes en Sg 2,23; 3,1-6.9; évangile en Jn 5, 24-29 ou aller à http://www.aelf.org/office-messe, 2 novembre 2014)



fin article - 2234 affichages depuis le 2 Nov 2014